Tests Psychotechniques PDF

Test de raisonnement numérique

Le test de raisonnement numérique permet de mettre en évidence la capacité du candidat à saisir rapidement des concepts numériques, à résoudre des problèmes mathématiques et à prendre des décisions judicieuses et logiques à l'aide des chiffres et autres informations fournis dans les questions.


Il est important de noter que le but du test de raisonnement numérique est de déterminer la capacité du candidat à interpréter les informations uniquement fournies dans l'énoncé du test, souvent présentées sous formes de tables ou de graphes, et non pas à mesurer son habileté à calculer, ou ses connaissances antérieures. Le fait d'être "bon" ou "médiocre" en mathématique n'a donc aucune influence sur le score final. Afin d'augmenter ses chances de prévaloir sur les autres candidats, il est indispensable de pratiquer ces tests en avance de manière à se familiariser avec ce mode de réflexion et de gagner en vitesse.

Les différents types de tests de raisonnement numérique

Les tests de raisonnement numérique peuvent prendre de multiples formes et constituent, de manière générale, une part importante des tests de recrutement.

  1. Test de numératie : numératie basique et numératie avancée
  2. Test de raisonnement numérique : tableaux et graphique
  3. Test de raisonnement numérique avancé ou critique et Rust Advanced Numerical Reasoning Appraisal (RANRA)
  4. Comment se préparer au test de raisonnement numérique ?

Pack Raisonnement Numérique

En exclusivité, nous avons créé l'unique simulation au test de raisonnement numérique général en français utilisé par tous les employeurs et les ressources humaines.

Inclus :

  • Simulation complète de 60 minutes.
  • Un total de 50 questions pratiques.
  • Tests pratiques à imprimer au format PDF.
  • 10 exercices combinant des graphes et des tableaux.
  • 5 questions par exercice.
  • Introduction complète pour chaque section avec exemples expliqués.
  • Paiement sécurisé & FAQ.


Pour quel emploi le test de raisonnement numérique est-il utilisé ?

Le test de raisonnement numérique est souvent requis par les employeurs pour des postes à responsabilités. Il cible les candidats visant à obtenir des postes managériaux, de jeunes diplômés et étudiants souhaitant se lancer dans une carrière professionnelle au sein d'entreprises nationales et internationales.

  • Dirigeants, directeurs et gestionnaires
  • Cadres supérieurs
  • Comptables
  • Banquiers et analystes
  • Etudiants et jeunes diplômés
  • Chef de produit
  • Chef de secteur
  • Liste de sociétés

Test de numératie

Les tests de numératie font partie des tests de raisonnement numérique les plus basiques et les plus utilisés dans les centres de recrutement. Dans ce type de test, le candidat est évalué sur sa capacité de calcul mental et est ainsi amené à résoudre des problèmes mathématiques et autres exercices quantitatifs simples dans un temps imparti. Les tests de numératie sont divisés en deux catégories: numératie basique et numératie avancée.

Sujets de numératie
PourcentagesSéquences de nombres
Opérations de calcul de baseProportions et ratios
FractionsProblèmes
Conversion d'unitésEquations
PuissancesRacines

Apprenez-en plus sur la page suivante dédiée à ce type de tests.

Test de raisonnement numérique

Les tests de raisonnement numérique incluent des exercices d'analyse de données statistiques présentées sous formes de graphes et de tableaux et accompagnées d'un texte, suivis d'une ou de plusieurs questions.

Pratiquez et développez votre capacité à comprendre et à manipuler des informations numériques sous toutes les formes. Apprenez le raisonnement numérique, les séquences, gérez les tableaux et graphes. 49 tests psychotechniques numérique en ligne !

Graphes et tableaux

Les graphes permettent de présenter la relation entre des données numériques et des paramètres non numériques, énoncés sous la forme de deux variables :

  • L'abscisse (axe X horizontal) qui, généralement, représente le temps. Par exemple, les années, heures, minutes.
  • L'ordonnée (axe Y vertical) représente les variations du graphe en fonction de l'abscisse. Cet axe décrit, par exemple, la quantité, la température, le taux d'inflation, etc.

Les types de graphes les plus souvent utilisés par les éditeurs de tests sont généralement :

  • Graphe en courbe : évolution d'une courbe en fonction du temps.
  • Graphe en air : semblable au graphe en courbe à la différence qu'il met en évidence la grandeur ou l'amplitude des variations plutôt que le temps écoulé.
  • Histogramme : barres verticales séparées selon des catégories. Les histogrammes sont bien adaptés à la présentation de montants ou de quantités dans des intervalles de temps égaux.

Exemple d'exercice avec un graphe tiré de SHL

Exemple d'exercice de graphe de SHL

Question 1

Au cours de l'année 3, combien l'Allemagne a-t-elle plus dépensé en importations d'ordinateurs que l'Italie ?

  1. 650 millions
  2. 700 millions
  3. 750 millions
  4. 800 millions
  5. 850 millions

Question 2

Si le montant dépensé en importations d'ordinateurs au Royaume-Uni au cours de la cinquième année était inférieur de 20 % à celui de la quatrième année, combien a été dépensé la cinquième année ?

  1. 1080 millions
  2. 1120 millions
  3. 1160 millions
  4. 1220 millions
  5. 1300 millions

Exemple d'exercice avec un graphe tiré de cut-e scales numerical

Exemple d'exercice avec cut-e scales numerical

Les tableaux permettent de même que les graphes de représenter des données numériques visuellement. L'avantage des tableaux est la possibilité d'inclure de nombreux paramètres à prendre en compte, à la différence des graphes qui permettent l'utilisation de seulement deux variables. Ainsi, les exercices comprenant des tableaux seront souvent plus complexes et compliqués à interpréter.

Les différents types de tableaux trouvés dans les tests numériques sont :

  • Tableaux de statistiques démographiques
  • Tableaux comportant des pourcentages ou des ratios
  • Tableaux présentant des données financières : profits, marges, taux de croissance, rentabilité, etc.

Exemple d'exercice avec un tableau tiré de SHL

Lectorat des journaux
Journaux quotidiensLectorat (millions)Pourcentage d'adultes lisant chaque journal la 3ème année
Année 1Année 2HommesFemmes
The Daily Chronicle3.62.976
Daily News13.89.32418
The Tribune1.11.443
The Herald8.512.7323
Daily Echo4.84.91012

Question 1

Quel journal a été lu par un plus grand pourcentage de femmes que d'hommes la troisième année ?

  1. The Tribune
  2. The Herald
  3. Daily News
  4. Daily Echo
  5. The Daily Chronicle

Question 2

Quel était le lectorat combiné du Daily Chronicle, du Daily Echo et du Tribune la première année ?

  1. 10.6
  2. 8.4
  3. 9.5
  4. 12.2
  5. 7.8

Exemple d'exercice avec un tableau tiré de cut-e scales numerical

Exemple de tableau avec cut-e scales numéricale

Test de raisonnement numérique avancé ou critique

Les tests de raisonnement numérique dits "avancés" ou "critiques" se distinguent des tests numériques de base en fonction de plusieurs paramètres :

  • Des questions d'une plus grande complexité.
  • Un phrasé destiné à embrouiller le lecteur.
  • Plus d'étapes de calcul nécessaires afin de déterminer la réponse.
  • De multiples graphes et tableaux nécessitant un regroupement des données (et non un seul outil fournissant toutes les informations).
  • Exercices de numératie inclus dans les étapes de calcul.
  • Inclusion de vocabulaire spécifique (par exemple termes financiers).
  • Maîtrise des fonctions de la calculatrice afin de ne pas gaspiller un temps précieux.

Rust Advanced Numerical Reasoning Appraisal (RANRA)

Le test de Raisonnement Numérique Avancé de Rust (RANRA) est un test édité par Pearson TalentLens destiné aux postes exécutifs, cadres et jeunes diplômés. Le RANRA n'est pas un test numérique commun. Ici, le candidat est testé sur ses capacités de déduction, d'analyse et d'interprétation, combinés à des problèmes de la vie quotidienne. Le test est ainsi construit dans le but d'évaluer les capacités cognitives supérieures des préposés aux postes. Ce test est équivalent au test de Watson-Glaser qui est un test de raisonnement critique verbal de niveau avancé également, souvent requis pour les mêmes postes que pour le RANRA. La particularité du test de Raisonnement Numérique Avancé de Rust est sa concentration sur deux catégories :

3000+ questions à pratiquer incluant des tests similaires aux questions du RANRA.

Data sufficiency (suffisance de données)

Les questions de data sufficiency ou de suffisance de données sont propres aux tests de GMAT et au RANRA. Pour résoudre les questions de suffisance de données, il est nécessaire de revoir ses connaissances dans plusieurs domaines des mathématiques, notamment :

  • L'arithmétique : sujets de base d'arithmétique tels que les intégrales, les fractions, les racines et exposants, etc.
  • L'algèbre : des sujets tels que les variables et fonctions, de même que les différents types d'équations.
  • La géométrie : les propriétés des formes géométriques de base, notamment des cercles, losanges et trapèzes, de même que la géométrie des coordonnées.
  • Les problèmes : principes mélangeant arithmétique, géométrie et algèbre permettant la résolution de problèmes.

Comment reconnaître des questions de suffisance de données ?

En règle générale, sont proposées au candidat deux affirmations suivies d'une question qui peut être accompagnée d'indications complémentaires. C'est ensuite à lui de décider si les informations fournies dans les énonciations proposées suffisent afin de répondre à l'interrogation initiale.

Dans un exercice de suffisance de données, les réponses proposées seront toujours identiques et consistent en cinq propositions :

  1. L'affirmation 1 est suffisante pour répondre à la question posée, mais pas l'affirmation 2.
  2. L'affirmation 2 est suffisante pour répondre à la question posée, mais pas l'affirmation 1.
  3. Les deux affirmations ensemble sont suffisantes pour répondre à la question posée, mais ni l'affirmation 1 seule ni l'affirmation 2 seule n'est suffisante.
  4. Chaque affirmation seule est suffisante pour répondre à la question posée.
  5. Les deux affirmations ne sont pas suffisantes pour répondre à la question posée; des informations supplémentaires sont nécessaires.

Connaître les réponses d'avance permettra au candidat de ne pas perdre de temps sur des questions de data sufficiency et ainsi d'accroître ses chances de réussite. Bien que pouvant paraître simple aux premiers abords, cet exercice est complexe et extrêmement confusionnant. Il est important de suivre un procédé qui sera le même pour toutes les questions de ce type, et est divisé en plusieurs étapes :

  • La première étape consiste à évaluer chacune des affirmations à part afin de vérifier si elle répond à l'interrogation. Si l'une ou l'autre est suffisante mais l'autre ne l'est pas, alors les réponses A ou B seront les bonnes. Si les deux sont suffisantes seules, alors la réponse D sera celle à choisir.
  • Si aucune des deux affirmations n'est suffisante à elle seule, la deuxième étape sera alors de vérifier si les deux propositions regroupées suffisent à répondre à l'exercice. Si cela se trouve vrai, la bonne réponse sera alors la C. Si non, les affirmations proposées sont insuffisantes, et la réponse à cocher sera la D.

Exemple tiré de Pearson

Sean vaut son poids en or. Quel est son poids ?

  • Sean est plus léger que ses frères et soeurs.
  • L'une des soeurs de Sean pèse 82 kilogrammes.
  1. L'affirmation 1 est suffisante pour répondre à la question posée, mais pas l'affirmation 2.
  2. L'affirmation 2 est suffisante pour répondre à la question posée, mais pas l'affirmation 1.
  3. Les deux affirmations ensemble sont suffisantes pour répondre à la question posée, mais ni l'affirmation 1 seule ni l'affirmation 2 seule n'est suffisante.
  4. Chaque affirmation seule est suffisante pour répondre à la question posée.
  5. Les deux affirmations ne sont pas suffisantes pour répondre à la question posée; des informations supplémentaires sont nécessaires.

Réponse et explication

La bonne réponse est la réponse E.

L'énoncé 1 ne nous parle que du poids de Sean par rapport à ses frères et soeurs. L'énoncé 2 nous parle seulement du poids de l'une de ses soeurs. Par conséquent, les informations fournies dans les énoncés sont insuffisantes à part ou regroupées, et la bonne réponse est donc la réponse E "Les deux affirmations ne sont pas suffisantes pour répondre à la question posée; des informations supplémentaires sont nécessaires". (Le fait que Sean vaut son poids en or n'est pas pertinent).

Conseils et astuces

  1. N'essayez pas de résoudre la question par des calculs, cela vous fera perdre du temps et ne vous permettra pas de choisir l'une des réponses proposées.
  2. Vérifiez au début de l'exercice si la question donnée concerne seulement une ou plusieurs valeurs. Rappelez-vous que vous vérifiez seulement si vous avez suffisamment de données.
  3. Evitez de prendre des décisions seulement à partir de la forme géométrique proposée dans l'énoncé; elle n'est probablement pas à l'échelle et ne sert qu'à titre d'indication.
  4. Essayez de simplifier au maximum l'énoncé proposé. Il sera souvent décrit de manière compliquée, mais si, vous parvenez à comprendre ce qui vous est réellement demandé, cela rendra l'exercice infiniment plus simple.

N'attendez pas le dernier instant pour commencer à vous entrainer aux tests de raisonnement numérique, préparez-vous en avance à ce type de tests d'aptitude avec notre préparation.

Comparaison de quantités

Les questions de comparaison de quantité apparaissent dans les tests du GRE et RANRA. Les questions abordées portent sur des problèmes de la vie quotidienne et demandent des connaissances mathématiques préalables de niveau BAC et une qualité de compréhension et de raisonnement financier et numérique élevé. Les sujets abordés sont :

  • L'algèbre : opérations mathématiques telles que les équations et les inéquations, relations entre des fonctions algébriques, conversion de mesures et d'unités, pourcentage, ratios, etc.
  • L'arithmétique : sujets de base d'arithmétique tels que les intégrales, les fractions, les racines et exposants, etc.
  • La géométrie : géométrie des coordonnées, propriétés des formes géométriques de base (triangle, cercle, losange, rectangle…), théorème de Pythagore, etc...
  • L'analyse de données : connaissances statistiques de base - médiane, probabilité, boxplot et autres types de graphes, variables, ratios etc.
  • Mécanique : vitesse, temps, distance, accélérations, etc...

Comment se présentent les questions de comparaison de quantités ?

Dans des questions de ce type, le candidat est amené à comparer deux quantités, une quantité A et une quantité B. Il doit ensuite déterminer laquelle des propositions suivantes décrit la relation entre les quantités A et B :

  • La quantité A est supérieure à la quantité B.
  • La quantité B est supérieure à la quantité A.
  • Les deux quantités sont égales.
  • La relation entre les deux quantités ne peut être déterminée compte tenu de l'information fournie.

Exemple tiré de Pearson

Quantité A : Le prix de 2 kilogrammes de sucre à 46 livres par kilogramme.
Quantité B : Le prix de 3 kilogrammes de sucre à 31 livres par kilogramme.

  1. La quantité A est supérieure à la quantité B
  2. La quantité B est supérieure à la quantité A
  3. Les deux quantités sont égales.
  4. La relation entre les deux quantités ne peut être déterminée compte tenu de l'information fournie.

Réponse et explication

Deux kilogrammes de sucre à 46 livres par kilogramme coûtent 2 x 46 livres = 92 livres.

Trois kilogrammes de sucre à 31 livres coûtent 3 x 31 livres = 93 livres.

Comme 93 livres est supérieur à 92 livres, la quantité B est supérieure et donc la réponse correcte est B "La quantité B est supérieure à la quantité A".

Conseils et astuces

  1. Devenez familier avec les réponses proposées, elles sont toujours identiques dans les questions de comparaison de quantités, similairement aux questions de suffisance de données. Concentrez-vous et entraînez-vous sur le dernier choix "la relation entre les deux quantités ne peut être déterminée compte tenu de l'information fournie". Ne le sélectionnez jamais s'il est clair que les valeurs des deux quantités peuvent être déterminées par des calculs. De plus, si vous pensez que l'une des deux quantités est supérieure à l'autre, faites extrêmement attention à sélectionner le bon choix et à ne pas les inverser.
  2. Evitez les calculs trop compliqués si possible : ne perdez pas de temps à essayer de calculer les quantités à comparer. Simplifiez, transformez ou estimez leurs valeurs avec le moins de calcul nécessaire.
  3. Rappelez-vous que les formes géométriques dessinées ne sont pas forcément à l'échelle : ne vous fiez pas aux illustrations fournies avec les énoncés.
  4. Essayez de remplacer les variables par des chiffres : si l'une des deux quantités est une expression algébrique, remplacez-la par des chiffres simples à comparer. Essayez plusieurs catégories de chiffres (chiffres positifs, négatifs, zéro, chiffres décimaux, fractions) avant de prendre une décision. Si l'une des deux quantités est plus grande que l'autre dans un cas mais plus petite dans un autre, alors la réponse à choisir sera la dernière proposition.

Afin de résoudre les questions du RANRA, il est nécessaire de persévérer. Bien que les premiers exercices auxquels vous vous soumettrez vous paraîtront compliqués, avec un peu d'entraînement et, en suivant les stratégies que nous vous fournissons, vous parviendrez à les résoudre rapidement et efficacement.

Les sociétés requérant de réussir un test de raisonnement numérique

EYBNP ParibasCrédit Agricole
EPSOOliver WymanLCL
Crédit Mutuel ArkeaMorgan PhilipsONU
Banque MacquarieSopra SteriaP&G
ENAGrass ValleyBlaBlaCar
SelorEmertonPwC
L.E.K. ConsultingKeley ConsultingEY-Parthenon
Bain & CompanyFortisAmetra
CapgeminiCPAMAmadeus
Dassault SystemesBoston Consulting GroupEkimetrics
Caisse d'EpargneDrachéL'Oréal
OrcadNomuraCACIB
EDFECBCACEIS
Coris InnovationDeloitteAnheuser-Busch InBev

Les principaux éditeurs de tests de raisonnement numérique en Belgique

Tous les éditeurs de tests proposent des tests d'aptitude numérique spécialement conçus et adaptés pour des professions différentes afin de déterminer le potentiel des candidats et des employés. Apprenez-en plus sur chacun d'eux ci-dessous :

Editeurs de testOutils d'évaluation
SHLVerify Calculations
SHLVerify Numerical Reasoning
CubiksVerify Numerical Reasoning
CubiksLogiks Général
cut-e (AON)Calculs (scales eql)
cut-e (AON)Raisonnement numérique
(scales numerical admin)
cut-e (AON)Raisonnement numérique
(scales numerical consumer)
cut-e (AON)Raisonnement numérique
(scales numerical finance)
cut-e (AON)Raisonnement numérique industry)
(scales numerical industry)
cut-e (AON)Capacité de calcul
(scales tmt)
Thomas InternationalTest d'Intelligence globale (TIG)
Thomas InternationalThomas General Intelligence Test (GIA)
Saville ConsultingSwift Analyse
Saville ConsultingSwift Compréhension
IBM KenexaElements Numerical
IBM KenexaAspects General Numerical
PsytechCritical Reasoning Test Battery
(CRTB2)
OPC assessmentCore Skills Numerical Test
(CoreN)
OPC assessmentGeneral Numerical Practice Test
(NPT)
OPC assessmentProfessional Numerical Reasoning Test (PNRT)
RevelianNumerical Reasoning Test
TazioNumerical Reasoning Test
Pearson TalentLensNumerical Data Interpretation Test™ (NDIT)
Pearson TalentLensDifferential Aptitude Tests (DAT)
PSYNumerical Reasoning Test
CappNumerical Reasoning Test
EPSO (Prometric)
Administrateurs (AD)
Assistants (AST)
Numerical Reasoning Test
The Predictive IndexPI Cognitive Assessment
DMCA Compliance information for psychotechnique.be