Test de raisonnement inductif

Le test de raisonnement inductif ou pensée logique inductive est basée sur des observations spécifiques et limitées, grâce auxquelles il est possible de tirer des conclusions générales fondées sur l’analyse des faits.


Le test de logique inductive fait partie des test de raisonnement logique les plus populaires requis par les employeurs et les centres d’évaluation. Réussir un test de raisonnement inductif démontre une grande capacité de pensée conceptuelle et analytique. Il se base, le plus souvent, sur des séquences d’images et de formes graphiques dont la suite est à prédire.

Exemple tiré de SHL

Quel élément complète la série ?

Exemple de test de raisonnement inductif de SHL

Réponse et explication

La bonne réponse est la réponse D. Dans cet exemple, il y a deux règles à appliquer. La première veut que le cercle évolue dans l'hexagone dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il s’ensuit que, dans le diagramme suivant, le cercle sera dans le coin supérieur de l´hexagone. La bonne réponse doit donc être D. Pour en avoir confirmation, la deuxième règle peut être appliquée, selon laquelle la position du triangle noir alterne entre en bas à gauche et en haut à droite. De ce fait, dans le diagramme suivant, le triangle noir sera dans le coin supérieur droit de l´hexagone. La réponse est donc bien D.

Astuce et conseils

  • Il est nécessaire de s’entraîner de nombreuses fois sur des questions de raisonnement inductif avant d’effectuer le test. En effet, les questions de raisonnement inductif répondent à une logique qui peut être assimilée et trouvée plus rapidement en s’entraînant sur des questions semblables.
  • Les formes les plus répandues dans les tests de raisonnement inductif sont les ensembles de deux formes (A et B), les matrices, les séries d’intrus et le suites de formes symétriques.